Blogue

Plantes et épices pour vous créer une eau digestive printanière

15.05.2017 | Krystine St-Laurent

Au printemps, nous avons tous besoin de bouger, tonifier, éliminer et activer l’ensemble de l’oeuvre suite à la saison de dormance qu’est l’hiver. Un élément clé à ne pas oublier: bien s’hydrater. Bien que cela puisse sembler évident, nous avons tendance parfois à nous laisser prendre par nos activités quotidienne et à oublier de boire. Saviez vous que l’eau représente environ 60% du poids total du corps humain?

Personnellement, j’aime bien préparer une eau infusée que j’appelle eau digestive. Non seulement l’ajout de plantes rend le breuvage très goûteux, en plus, les bienfaits des plantes et épices choisies sont inspirants. J’aime beaucoup le gingembre, le cumin, le fenouil, la cardamome et la coriandre. Ces épices ont de multiples bienfaits (1) (anti-inflammatoires, anti-bactériennes, anti-fongiques entre autres), mais également, peuvent jouer un grand rôle au niveau du support à la digestion. Plusieurs recherches ont démontrés par exemple, que ces cinq épices aident à:

  1. Stimuler la production de bile (aidant à digérer les graisses) (2)
  2. Stimuler la production des enzymes pancréatiques (2)
  3. Stimuler l’activité enzymatique du petit intestin (1,2,3,4)
  4. Réduire les ballonnements et les flatulences (1,2,3)
  5. Aider à maintenir une glycémie normalisée par la stimulation de l’insuline (1,4)
  6. Support à la santé intestinale (particulièrement le gingembre) (1,4)
  7. Stimuler la digestion (1,2)

La digestion ne se limite pas à ce que nous portons à notre bouche, mais plutôt à une prise de conscience de l’importance de chacune des étapes menant à une nutrition nourrissante et vivante. Le même repas peut être assimilé différemment car plusieurs facteurs influencent son assimilation… soit: le choix des ingrédients, la mastication, la façon dont le repas est apprêté, notre état émotif, notre environnement (bruit, stress etc) et… la force de notre « Agni », le centre de commande de la digestion.

En médecine Ayurvedique, l’« Agni » est le centre de la digestion. La « fournaise » du système digestif qui, lorsque fonctionnant à pleine capacité, permet de transformer la nourriture en précieuse énergie vitale tout en brûlant et en éliminant tout ce qui ne nous sert plus.

Aussi, un «Agni» défaillant est souvent pointé du doigt lorsqu’il y a débalancement (mauvaise haleine, fibromyalgie, douleurs dans les articulations, sinusites à répétition, par exemple).

Pour les gens qui ont parfois des inconforts digestifs , la stimulation de l’Agni peut faire une réelle différence au quotidien. Certaines plantes et épices ont une belle affinité avec le système digestif comme: le gingembre, fenouil, coriandre, graine de cardamome, cumin, curcuma, anis, basilic, persil, citron, fenouil (bulbe ou en infusion), canelle, menthe , poivre noir..

La bonne nouvelle est qu’il est facile de trouver ces ingrédients en épicerie (et même d’en cultiver certains) . De plus, il peut être très facile de les consommer autrement qu’en épices servant à rehausser le goût d’un met.

Personnellement, à chaque jour, je prépare une  »eau digestive » avec plusieurs de ces plantes. Je vous partage en toute simplicité le mode d’emploi:

Comment préparer une eau digestive épicée en 5 étapes

  1. Dans une casserole d’environ 4 litres, faire réchauffer l’eau à feu moyen et l’amener à frémir. Il est important de ne pas faire bouillir à grand bouillon, mais plutôt de laisser doucement infuser en ajoutant les écorces, racines et graines.
  2. Couvrir et laisser infuser pendant environ 10 minutes.
  3. Retirer du feu, attendre environ 2 minutes et ajouter des plantes fraîches si vous le désirez (basilic frais, persil frais, coriandre fraiche ou feuilles de pissenlit fraiches)
  4. Laisser infuser environ 10 minutes
  5. Vous avez la possibilité de filtrer l’eau à l’aide d’un tamis ou bien de la couler avec les plantes dans un contenant en verre qui ajoutera couleur et vie à votre eau de la journée.

Aussi, cette infusion peut servir de bouillon de base pour faire un potage ou une soupe, au lieu du bouillon de poulet ou de légumes déjà préparé en vente dans les épiceries.

Il n’est pas rare en Inde de débuter un repas avec une infusion de gingembre et de se faire offrir, à la fin du repas, un petit bol avec des graines de cumin, de fenouil et de cardamome. Non seulement ces graines nettoient les gencives et rafraîchissent l’haleine, mais stimulent également la digestion.. Une belle alternative à la gomme à mâcher…

Je me fais souvent demander quelle est LA recette d’eau digestive et ma réponse est la suivante: il n’y a pas de recette ultime. Fiez vous à votre intuition, votre inspiration, découvrez les saveurs et les combinaisons que vous aimez et qui vous donneront envie de partager la bonne nouvelle 🙂 .

Allez y avec intuition et n’hésitez pas à faire des essais.

Bonne découverte et Santé! la Vie!

Krystine St-Laurent xx

Précautions

Certaines plantes peuvent interagir avec la prise d’anti-coagulants, comme la cannelle ou le cumin. Prudence si vous prenez des médicaments anti-coagulants. Lorsqu’elles sont utilisées à dose culinaire, les plantes sont considérées comme étant sécuritaire.

Références

  1. https://naturalmedicines.therapeuticresearch.com/databases/food,-herbs-supplements/professional.aspx?productid=614
  2. Rao, R. Ramakrishna, Kalpana Platel, and K. Srinivasan. « In Vitro Influence of Spices and Spice-active Principles on Digestive Enzymes of Rat Pancreas and Small Intestine. »Nahrung/Food 47.6 (2003): 408-12. Web.
  3. Valussi, Marco. « Functional Foods with Digestion-enhancing Properties. » International Journal of Food Sciences and Nutrition 63.Sup1 (2011): 82-89. Web.
  4. Srinivasan, K. Plant foods in the management of diabetes mellitus: spices as beneficial antidiabetic food adjuncts. Int.J Food Sci.Nutr. 2005;56(6):399-41
  5. Hofmann D, Medical Herbalism, the science and practice of herbal medicine, Healing Arts Press, Vt, 2003 .
© Inspirata Nature par Krystine St-Laurent | Conception web Valérie Provost